Les Villas Mas-Chancel

Cliquer sur la langue de votre choix pour écouter le guide

Icône Retour à la carte (lien)
Retour à la carte


Rue Gabriel Fauré

Rue Gabriel Fauré du n° 8 au n°16, un ensemble de maisons construites en 1930-1931 était dénommé un «Coin tranquille ».
Leur architecte est Edouard Mas –Chancel (né à Montpellier en 1886, mort en 1955) s’est installé à Perpignan vers 1928.
On peut voir ici des piliers, colonnes et colonnettes à chapiteaux sculptés qui sont inspirés du répertoire roman catalan. Mais également les matériaux traditionnels de l’architecture roussillonnaise (briques, galets de rivière, fer forgé….) apportent ici une tonalité régionale typique de l’architecture perpignanaise du XXe siècle. L’engagement d’Edouard Mas-Chancel dans la « voie du régionalisme » ne fait aucun doute. L’un des principes que Mas-Chancel a énoncé en 1935 est : « construisons solide, franc et rude comme l’est notre race et exprimons notre attachement profond pour notre sol par l’utilisation des matériaux extraits de ce sol même et qui vieillissent si bien ».
Mas-Chancel met en œuvre la liberté acquise dans la remise en cause des contraintes académiques que le régionalisme partageait d’ailleurs avec l’art nouveau. Mais sa manière conserve deux caractères de la grande tradition, le système de travées et la tripartition de la façade. Certes, les trumeaux sont irréguliers et les ouvertures toutes différentes mais les baies se superposent dans la plupart des cas. A cette organisation verticale répond la division horizontale de la façade entre soubassement, corps d’étage et couronnement. Une génoise de plusieurs rangs, à la modénature complexe et variée joue ici le rôle de la corniche classique et inscrit fortement la demeure dans la tradition vernaculaire. La création régionaliste de Mas-Chancel conserve donc un caractère rigoureux et classique, point limite de sa critique de l’académisme.


Boutons de partage social

Association Perpignan La Gare / Comité d'Animation La Gare