La maison Villano / Charpentier (1934)

Le 23 novembre 1933 est déposé un permis de construire concernant un nouvel immeuble sur l’avenue de la gare (n°54).
Mesdames VILLANO et CHARPENTIER souhaitent construire une maison d’habitation entre l’immeuble PARES et un terrain leur appartenant et situé à l’angle de la rue Henrion.

L’autorisation est donnée à condition que le mur de façade soit en bordure de l’avenue de la gare et dans le prolongement des façades des immeubles de part et d’autres.
Les plans déposés font état de 4 étages, la hauteur n’excèdera pas 18 mètres et la façade fera 10,70 m.
Il est précisé que la saillie des balcons ne dépassera pas 80 centimètres et que le seuil des portes sera à 20 cm en contre-haut de la bordure du trottoir. L’architecte est Jean GELLY qui a son cabinet 6, rue de la Tour d’Auvergne (et qui a dessiné plusieurs immeubles dans le quartier).
L’entrepreneur de maçonnerie est Jean DURAND (8, rue Camille Pelletan à Perpignan).

Ici, l'architecte Jean Gelly adopte un style totalement différent de l'immeuble Ferrat (36 avenue du Général de Gaulle) datant de 1924 dont il a aussi dessiné les plans.
Après le krach de 1929 et la crise économique qui suivra s'opère un retour à la tradition classique dont la façade de cette maison témoigne (surtout dans sa version dessinée).
La modernité tient ici à l'usage, bien affirmé, du béton armé.

Boutons de partage social

Association Perpignan La Gare / Comité d'Animation La Gare