Les Maisons Muchir

La rue Paul Massot abrite deux maisons qui sont l’œuvre de l’architecture Férid MUCHIR. Elles se situent respectivement au n°4 et n°6. L’architecte Férid MUCHIR est bien connu des perpignanais, car il a marqué la Ville de son empreinte que se soient en réalisant des immeubles de rapport, des habitations particulières mais aussi des ensembles urbanistiques et des architectures commerciales et agricoles. Par exemple, il a conçu la gare routière des Courriers Catalans construite en 1957 juste à côté boulevard St Assiscle et qui va être détruite dans un futur proche; ou bien encore l’aérodrome de Perpignan et la Clinique La Roussillonnaise.

Dès 1933, Férid Muchir s’installe à Perpignan. Sa carrière professionnelle commence aux côtés de son oncle Alfred Joffre, avant d’ouvrir son propre cabinet en 1937.


Dès les premières années de son activité professionnelle, le style MUCHIR s’impose en alliant un véritable compromis entre la modernité et l’esprit du lieu roussillonnais. Entres autres, il épure les volumes, il utilise des matériaux locaux et fait référence aux architectures méditerranéennes comme ici la brique rouge « cayrou » en soubassements, baies romanes et colonnades…..

Férid Muchir est né 6 juillet 1906 à Perpignan. Son père, Fatoullah Khan Muchir Huzour était  diplomate persan en poste à Smyrne et à Istanbul et sa mère, Marie Joffre, était originaire de Rivesaltes. Ils se sont rencontrés à Constantinople où la famille Joffre avait créé un comptoir des vins après la crise de Phylloxera en Roussillon. Férid Muchir fit ses études à l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs de Paris de 1925 à 1931. Sa formation parisienne se déroula pendant une période particulièrement riche de la culture architecturale de la capitale, ponctuée par l’Exposition de 1925, par l’éclosion de l’Art Déco et du mouvement moderne.
Il se marie avec Olga Vaqué, fille du sculpteur Hiram Vaqué et eut cinq enfants.
Après plus de 40 ans de carrière ininterrompue à Perpignan, Férid Muchir meurt en 1980.