L'immeuble Ferrat

L'immeuble Ferrat

Le 7 février 1924, M. FERRAT Industriel reçoit l’autorisation de construire un immeuble d’habitation à l’angle de l’avenue de la gare et de la rue Paul Massot. Il est précisé que la saillie des balcons ne doit pas excéder 0.80m et la hauteur de façade à 13.49m. L’architecte Jean GELLY, dont le bureau est situé 6 rue de la Tour d’Auvergne, précise que l’immeuble est à usage commercial et comportera également 2 logements pour habitation.

20121105 immeuble ferrat

Albert Ferrat avait ouvert en 1902, sur l'avenue du général de Gaulle, un commerce de matériel agricole et particulièrement viticole.
Au début du siècle dernier, le quartier de la gare attirait les négociants en fin , les expéditeurs de fruits et légumes et les activités qui tournaient autour de l'agriculture. Un tramway électrique assurait la liaison avec le centre ville. Dans les années 1920 les locaux utilisés étant trop exigüs, Albert Ferrat a lancé la construction de l'immeuble destiné à la même activité de vente de matériel agricole.
Les plans de l'architect Jean Gelly ayant été approuvés par la mairie, la construction a été réalisé en 1925. La façade principale a été construite rue Paul Massot avec un fronton en ardoise qui coiffe l'angle des deux rues. Cette architecture était courante à cette éqoque et se retrouve dans plusieurs bâtiments de Perpignan.Le rez de chaussée était réservé au magasin de vente, avec une mezzanine pour les bureaux et une cave pour la réserve.
Dans les années 1950 la réception des marchandises était assurée par une charette 4 roues à essieux pivotants tirée par un cheval. L'atelier de réparation était situé dans la rue du puits qui chante en face du magasin. Des tracteurs et des motoculteurs étaient alignés tous les matins sur le bord des trottoirs des deux rues.
A la fin des années 1960, la ville devenant de plus en plus encombrée, l'entreprise Ferrat s'est déplacée sur la route de Prades, en face du Parc Ducup sur une ancienne pépinière où elle est encore en activité.