Les villas Amiel

Nous avons évoqué, lors de notre précédent numéro, la demeure de Jean AMIEL, au n°47 avenue de Gaulle. Nous prolongeons notre découverte du quartier par les quatre villas identiques, qu’il a fait construire en 1897, dans sa propriété voisine, pour chacune de ses filles. Il dénomme ses villas de leurs prénoms, Marie, Lucie, Henriette et Joséphine. Cette initiative insolite avait paru tellement surprenante que l’appellation des « Villas Amiel » avait désigné l’allée de ce que l’on considérait alors comme une « folie ».Ces pavillons sont précédés d’un jardinet en façade.
À l’heure actuelle, ces 4 villas forment 8 charmantes maisons serrées les uns contre les autres et nichées entre de hauts immeubles modernes. 

patrimoine villas amiel 1

 patrimoine villas amiel 2

patrimoine villas amiel 3