Le Canal des 4 Cazals

Réunion technique du 1er avril 2015

Dans le cadre du projet de réhabilitation du chemin des 4 Cazals, sous l'égide de l'Association de quartier Perpignan La Gare et de l'Atelier d'Urbanisme, une réunion technique ayant pour objectif de faire la synthèse des contraintes et des prérogatives concernant cet espace a été organisée le mercredi 1er avril.
Etaient invités:
-L'ASA des 4 Cazals
-Le service équipement, voirie de la Mairie de Perpignan
-Le service eau et environnement de l'Agglo
-La DDTM, service des eaux, tutelle des ASA

Objet de la réunion:
Prendre connaissance des différents intervenants fonciers et techniques opérant sur le canal et connaître leurs exigences par rapport au projet de rénovation du passage.

1 Le foncier
À la question: à qui appartient le canal? Nous n'avions jusqu'à présent pas de réponse précise. Philippe Delahaye géomètre nous confirme que le fond cadastré contenant le passage des 4 Cazals sur la section du quartier de la gare appartient en pleine propriété à l'ASA des 4 Cazals.

2 L'écoulement
A la question de l'écoulement de l'eau dans le canal, M. Pratseval, président de l'ASA des 4 Cazals nous précise que l'eau devrait s'écouler en permanence, mais que suite à des travaux au niveau de la clinique Saint Pierre et aux deux épisodes pluvieux d'Octobre et de Mars, le captage sur la Têt a été endommagé nécessitant des travaux de réparation importants avant la remise en eau.

3 Les questions d'assainissement
M. Dubost, directeur de l'eau et l'environnement à l'Agglo, nous confirme qu'il est interdit de rejeter des eaux usées dans le réseau pluvial ou un réseau d'arrosage comme le canal, mais il nous précise que c'est aux riverains défaillants de se mettre en conformité et de se raccorder sur le réseau d'eaux usées le plus proche en prenant contact avec le concessionnaire. Environ 20 parcelles ont été identifiées comme étant non assainies. Ceci relève du pouvoir de police du maire qui peut exiger la mise en conformité. M. Dubost peut, si les propriétaires le souhaitent, participer à une réunion d'information pour expliquer les modalités de raccordement dans une démarche de concertation.

4 L'avenir du canal
M. Dubost, explique que ce canal dans la section qui nous intéresse n'a plus vocation d'arrosage. Par contre son rôle de collecteur pluvial est effectif. L'évolution à court ou moyen terme, semble être un abandon de la gestion du canal par l'ASA au profit de l'agglo avec un transfert de propriété vers le domaine public. Ceci aurait pour conséquence l'abandon de l'écoulement permanent puisque le canal deviendrait exclusivement un exutoire pluvial. Concernant le projet de réaménagement de surface porté par l'Association de quartier et l'Atelier, il ne présente pas d'inconvénient ni pour l'ASA ni pour l'agglo à condition que l'on laisse les trappes d'accès pour procéder à l'entretien.
Il sera par contre inadapté de proposer un projet permettant de rouvrir partiellement la dalle pour faire apparaître l'eau, puisqu'à terme, ce canal sera sec.

La prochaine réunion sera organisée autour d'un plan du canal regroupant les solutions d'aménagement à proposer aux services de la voirie en connaissance de ce contexte.

Réunion de travail de la commission ,  salle Bolte le 20 janvier 2015.

Réflexion d’aménagement du passage du Canal des 4 Cazals – quartier Gare.

PARTICIPANTS :
Collectif d’habitants et de l’Association de Quartier « Perpignan la Gare » (25 personnes)
Vincent Meyrignac, Architecte, membre de l’Association de Quartier « Perpignan la Gare »
Béatrice Soulé, secrétaire de l’Association de quartier « Perpignan la Gare »
Joëlle Proust, Atelier d’Urbanisme
Patrice Lafargue, Directeur des Etudes et des Travaux de l’Espace Public

201501 projet canal 1



201501 projet canal 2Suite à une première réunion avec les riverains, Vincent MEYRIGNAC présente par projection, l’état des lieux ainsi que des pistes d’aménagement envisageables sur la requalification de ce passage piéton.  Les points durs sont énumérés : tags, saleté, herbes, déjections canines, revêtement au sol inconfortable et vieillissant, rejet d’eaux usées de certaines habitations dans le canal, absence de poubelles. Les objectifs d’aménagement proposés par l’association  reposent sur la mise en valeur de l’écoulement de l’eau, la possibilité de faire venir des grapheurs et artistes de qualité pour occuper les murs de clôture, d’harmoniser le mobilier urbain, de valoriser le revêtement au sol, d’ouvrir dans la mesure du possible des perspectives sur ce passage depuis certaines rues. L’Association de quartier demande la possibilité de mettre en place un dispositif pour comptabiliser le nombre de passage piéton. Elle note en revanche la qualité de l’éclairage public des lieux, l’absence de zone d’ombre est à signaler. La commande d’un levé topographique sera nécessaire pour le lancement d’une étude technique. Il apparaît très clairement que cette opération pourrait être raccrochée au PNRQAD dans le traitement des voiries. L’opportunité de récupérer des subventions peut être un atout pour financer cette opération. Il conviendrait d’informer le Maire de Quartier Ouest pour recueillir son avis sur cette demande.  Une prochaine réunion est envisagée de manière individuelle avec les acteurs absents (PMCA et ASA), sur le mode de gestion de ce canal notamment en termes de domanialité, de fonctionnalité, de répartition de compétence.

Merci à Patrice Lafargue pour le compte-rendu.


Décembre 2014 : COMMISSION : LE CANAL DES 4 CAZALS

 

201501 cazals


1 Présentation d'un diagnostic sur le canal.

État des lieux photographique
Avantages et atouts du chemin:
-Liaison interne au quartier piéton et cycliste très fréquentée.
-traversée sécurisée d'une partie du quartier par les scolaires vers les parcs
-Cheminement sinueux qui pourrait-être propice à la flânerie
Inconvénients du chemin
-Saleté, manque d'entretien, déjections canines.
-odeurs, branchements d'égouts de quelques riverains, écoulement irrégulier de l'eau.
-Tags sauvages.
-Revêtements de sol irréguliers et dégradés. Carrefour et jonction non traités
-Pas de continuité au delà de la rue Cabrit.

2 Présentation de quelques pistes de réflexion.
-Changement de revêtement de sol, réadapter tous les croisements
-Inciter des artistes et des grapheurs de qualité à occuper les murs
-Délimiter plusieurs espaces à l'usage des chiens.
-Ouvrir le passage piéton sur les rues en impasse

3 Débat
Question de la propriété et de la gestion du canal.
-la gestion de l'eau est assurée par une ASA siégeant à Pézilla la Rivière, la prise d'eau du canal s'effectue dans la Têt au niveau du Parc Ducup.
-Le canal ne fait pas partie du domaine public. Il appartient à ses riverains soit en bordure de rives, soit à l'axe.
-La mairie et l'agglo sont responsables de la surface et des réseaux EU.
Problème sanitaire.
-Le canal permet l'écoulement d'eaux usées de certaines maisons. C'est un problème sanitaire important, notamment quand le canal est à sec. Les riverains ne peuvent pas utiliser l'eau ainsi polluée pour arroser leurs jardins.

DECISION:
Ces points sont primordiaux pour l'élaboration d'un projet. La prochaine réunion aura donc pour objet la rencontre avec les acteurs institutionnels ayant en charge le canal et les réseaux. AGGLO-MAIRIE-ASA.
Autres nuisances et inconvénients pour les riverains:
-Problème de sécurité: présence de dealers, cambriolages……
Autres suggestions pour l'aménagement et la rénovation du passage:
-Rendre visible l'écoulement de l'eau, ponctuellement ou sur une partie du parcours (à condition que l'eau s'écoule en permanence).
-Signaliser et ancrer ce cheminement dans un parcours global vers le patrimoine et les jardins
-Mettre en relation le canal avec un parcours touristique dans le quartier.
-Proposer aux riverains une végétalisation des murs pour limiter les tags.

Prochaine réunion le mardi 20 janvier à 18h30, salle Bolte, rue Lulli.

 

Décembre 2013 : le projet

 

Travaux place Belgique :

Travaux de modernisation et d’embellissement de la place de Belgique.
Durée des travaux : Du 30 septembre au 20 décembre 2013.
Coût de l’opération : 400 000€

Le manque de valorisation de cette place historique mérite de recourir rapidement à des travaux de modernisation. Après une longue réflexion et un travail de fond sur l’aménagement de cette place, le projet présenté en réunion publique par Monsieur Le Maire prévoit une requalification de façade à façade. Les trottoirs seront supprimés et le stationnement sera reporté vers la rue Oliva. Cette place sera piétonne et l’accès se fera par des bornes amovibles. Les platanes seront conservés et des containers enterrés seront installés. Enfin, un point d’eau sera actif pour le bien de tous. La municipalité espère que ces travaux qualitatifs présenteront une nouvelle étape de l’amélioration du cadre de vie des habitants et des commerçants.