Le mot du président

Lettre aux adhérents n°92

Février 2016

Il y a des mots qui fâchent et des raccourcis journalistiques racoleurs qui peuvent laisser des traces. Certains ont comparé notre quartier au  Bronx,  l’insécurité  et  les  gangs  y  régneraient  empêchant  les braves citoyens d’arpenter les trottoirs.  
Bien  sûr,  il  ne  faut  pas  se  voiler  la  face.  Le  haut  de  l’avenue  de Gaulle  est,  sans  doute,  comme  toutes  les  avenues  de  la  gare  de France,  le  lieu  de  regroupement  de  marginaux  et  un  espace  de trafics  illicites,  en  raison  d’un  passage  permanent.  Les  polices  en sont  conscientes  et  y  veillent  sans  relever  néanmoins  plus  de délinquance qu’au centre ville.
Mais dans sa globalité, notre quartier est résolument tranquille. Les travaux  de  réhabilitation  engagés  grâce  au  PNRQAD,  devraient,  à terme,  résoudre  le  problème  des  squats  et  des  marchands  de sommeil qui persistent encore dans certaines rues. L’association de quartier s’évertue à tirer vers le haut la qualité de notre cadre de vie en  faisant  remonter  vos  remarques  et  vos  souhaits  et  en développant des projets valorisants comme le marché de la place de Belgique.  Alors,  de  grâce,  ne  laissez  pas  en  quelques  mots dévaloriser  un  quartier  et  ses  habitants.  Vivez  votre  quartier  sans appréhension et faites savoir qu’on n’y est pas si mal.  
 
Bien à vous,
Vincent MEYRIGNAC