Réunion Atelier d'urbanisme

201805 actu

A la demande de notre association, une commission de travail s’est constituée à l’Atelier d’urbanisme sur le thème de l’aménagement de la Pépinière. En effet, depuis de nombreuses années, notre association souhaite une réelle concertation sur l’aménagement et réfection du poumon vert de notre quartier.

Il est vrai que certains aménagements ont été faits mais sans une cohésion d’ensemble et sans répondre aux attentes des adhérents de l’association ou riverains qui avaient formulé leurs vœux lors des Cartes de Gulliver.

Etaient présents :
Chantal Gombert, Maire quartier Ouest
Caroline Ferrière, Maire quartier Centre
Benjamin Dunyach, Directeur MQO
Patrice Lafargue, Directeur des Etudes Travaux des Espaces Publics
Guilhem Hugounenc, Directeur du Cadre de Vie
Patrick Baudu, Président Atelier Urbanisme
Madeleine Miermont, Atelier Urbanisme, Présidente Collège associations
Joëlle Proust, Atelier Urbanisme
Vincent Meyrignac, Président Association Perpignan La Gare, Membre Atelier Urbanisme, Architecte
Théo Calvet, Adhérent Association Perpignan La Gare, Paysagiste Concepteur D.P.L.G.
Béatrice Soulé, Secrétaire Association Perpignan La Gare

• Le chemin a été goudronné. Si certains usagers se réjouissent que ce chemin ait été remis en état afin d’accéder à l’espace canin, on peut se poser la question du choix des matériaux employés qui ne laisse pas par la suite de réelles possibilités d’intégration paysagère.
• La clôture changée. Le remplacement du grillage par une clôture du même type que le square Bir Hakeim pour un montant de 300 000€ (150 000€ imputés à la MQO et 150 000€ à la mairie Centre) laisse rêveur. On aurait sûrement préféré que ce montant soit mis dans le contenu plutôt que dans l’emballage !
• Remplacement de certains arbres. Le renouvellement des plantations ne se fait pas dans un ensemble cohérent mais au coup par coup. D’ailleurs, un magnolia planté récemment présente un large écorçage qui ne laisse pas de doute sur sa difficulté à survivre. Les talus ne sont pas traités dans leur volume, ce qui induit une impossibilité de plantation durable dessus. Il semble nécessaire d’avoir un fleurissement via des plantations de plantes vivaces plus conséquent, ce qui ôterait un peu le côté vieillot du parc.
• Mise à disposition d’un emplacement pour le service propreté. Le service occupe dorénavant un espace permettant aux agents plus de proximité pour intervenir en centre ville. Les riverains souhaitaient que cet espace soit à nouveau alloué au Parc.
• Espace dédié à la Police Nationale. L’ancien plateau sportif sert de parking privé aux agents de la Police par une convention faite par la Ville. Vu que la Police et la Chambre d’agriculture vont intervertir leurs bureaux, il a été demandé que cet espace soit à nouveau intégré au Parc. Patrice Lafargue doit nous donner les informations sur la convention Ville/Etat.
• L’ancien boulodrome. Il est prévu un aménagement sportif (parcours santé…..). La Municipalité va faire des propositions et une enquête sera faite auprès de nos adhérents. L’idée d’un Skate-Park (souhaité par les ados) a été rejetée par la Ville sous prétexte que celui-ci existe au parc des sports. Or, le souhait des enfants était d’avoir un lieu pour se retrouver après l’école sans gêner les voisins par le bruit de leurs skates ou trottinettes.

Au sujet des propositions….
La question concernant la mise à disposition de toilettes comme souhaitée par les riverains ne pourra aboutir. En effet, la Ville juge le coût trop important.
Un espace « aire de pique-nique » ou « jeux de société » va être étudié par les services de la Ville.
Il serait opportun que le WIFI soit libre d’accès.
Il avait été également demandé lors des cartes Gulliver que la jonction entre la Villa des Tilleuls (Bibliothèque) et le parc de la Pépinière soit faite (accès piéton direct et sécurisé).
L’association et l’Atelier d’Urbanisme se posent la question du devenir des bâtiments de la Police (chenil,….) qui sont dans le prolongement de l’Auberge de Jeunesse avec le déménagement de la Police.

Aménagement de la rue Paul Massot et de l’avenue du Président Doumer

Dans le cadre de l’aménagement de cet axe majeur qui relie l’avenue de Gaulle à l’avenue Panchot, il a été décidé de créer une commission, afin de requalifier le lieu – arbres, circulation piétons/vélos, voirie (réseaux à revoir). Patrice Lafargue doit communiquer un plan du secteur à l’Atelier d’urbanisme afin que les associations concernées puissent faire des propositions.

Le but de ces commissions est d’élaborer des projets censés améliorer notre cadre de vie et correspondant aux attentes des riverains et usagers. Dans notre quartier Gare, le meilleur exemple est la rénovation de la Place de Belgique dont le projet fut réfléchi et a mûri à l’Atelier d’urbanisme.